Manucure, pédicure, Mode d’emploi !

Le phénomène Mad Men est passé par là. Impossible pour toute fashionista qui se respecte de ne pas avoir des ongles laqués impeccablement. Objectif du jour, vous livrer trucs et astuces pour obtenir des mains aussi parfaites que Betty Draper, la blonde chic et glamour, incarnée par l’actrice January Jones.

Fini les griffes french manucurées, la tendance est aux ongles courts, un peu carrés. Belle jusqu’au bout des ongles, comment faire ? On vous rappelle les essentiels pour chouchouter cette petite matrice de kératine, protégée des bactéries par les cuticules. Principe numéro un, on entretient ses ongles une fois par semaine, avec des accessoires adaptés.

Les bons outils
Comme les pros, on prépare ses accessoires à garder toujours dans une petite trousse séparée et accessible, pour plus de facilité. Pour éviter les infections, n’oubliez jamais de bien les nettoyer à l’eau chaude et au savon et surtout de désinfecter les pièces en métal à l’alcool. Il vous faut :

• Un coupe-ongles adapté aux ongles des mains et des pieds ;
• Un repousse-cuticules de pro en acier ou, à défaut, des bâtonnets de bois, pour enlever les cuticules ;
• Du coton ;
• De la crème pour cuticules ou de l’huile ;
• De la crème pour les mains ou de la lotion pour le corps ;
• Une lime de précision ;
• Un polissoir ;
• Une petite brosse ;
• Une pierre ponce ;
• Une base ;
• Et, bien sûr, du vernis !

Pour les mains comme pour les pieds, on commence par enlever toute trace de vernis avec un dissolvant doux, sans acétone (un polluant agressif qui provoque, entre autres dégâts sur la santé, des troubles respiratoires).

On lime !
Pour ne pas abîmer les fibres de kératine de l’ongle, la lime la plus adaptée, c’est une lime souple ou en verre (chez Séphora ou en supermarché). On lime sans faire de va-et-vient, en restant parallèle à l’ongle. Remarque, évitez l’utilisation intempestive du coupe-ongle, qui casse l’ongle et provoque des dédoublements, tout comme une mauvaise manipulation de la lime en métal. Côté pieds, pour empêcher les ongles incarnés, on ne coupe surtout pas les angles en biais. Limer les bords en biais fragilise également la kératine. Question forme, on privilégie des ongles carrés, courts. La forme en amande, effilée, fait un grand retour. Attention, même si c’est la mode, nos amoureux apprécient peu les griffes d’oiseaux ! Côté pieds, courts et carrés également pour les grands orteils, tandis que les orteils un peu trop petits les apprécieront légèrement plus longs avec les angles arrondis pour un effet d’optique « longueur ».

On s’offre un mini spa !
Pour commencer, on laisse tremper ses pieds ou le bout de ses doigts, pendant quarante secondes maximum, dans un mélange d’eau chaude et d’huile d’amande douce qui va hydrater et ramollir les cuticules. Autre possibilité, commencer sa manucure ou sa pédicure à la sortie du bain. Ensuite, on repousse les cuticules à l’aide d’un bâtonnet de bois ou de métal (repousse cuticules en acier Vitry, en pharmacie) et on élimine les peaux mortes. Profitez-en pour nettoyer délicatement sous le bord de l’ongle. Étape suivante, ou quand on ne dispose pas du temps nécessaire pour ce petit bain, on applique un émollient au pinceau (Soin émollient Innoxa, légèrement exfoliant grâce à ses petits grains roses) ou une huile cuticules qui décolle les cuticules en douceur (Huile cuticules à la vitamine A, Gemey Maybelline). Une huile cuticules sera également utile pour lisser le contour de l’ongle. Ne pas oublier d’hydrater copieusement ses mains avec une crème très riche, voire même de les laisser reposer sous une serviette chaude avec un masque hydratant pendant dix minutes. Idem pour les pieds. Peau douce et régénérée garantie !

Polir pour faire briller
On lisse l’ongle pour le faire briller, mais surtout pour enlever les aspérités sur lesquelles le vernis pourrait s’accrocher. Le must, ces polissoirs quatre faces qui gomment en douceur toutes les aspérités et qu’on trouve très facilement dans le commerce. Une surface bien uniforme peut aussi être obtenue avec une ponceuse à ongles, comme il en existe dans de nombreux kits spécialisés (ponceuse Promed 520).

Incontournable, la base
Étape essentielle qui protège l’ongle et fait tenir le vernis, la base. Il y en a pour tous les problèmes ou pour tous les cas de figure.
Pour les ongles jaunis par le tabac ou par les vernis hyper pigmentés (bleu, rouge foncé…), on choisira une base blanchissante : Bourjois, Hérôme ou Innoxa en proposent de très efficaces à des prix tout à fait abordables. En supplément, on peut aussi user et abuser de bains au citron ou appliquer régulièrement du bicarbonate de soude qu’on humidifie afin de former une pâte qu’on frotte sur l’ongle. Pour des ongles abimés, l’application d’une base spéciale « réparation » s’impose. Elle permettra d’en finir avec les ongles mous et fragiles. Attention, c’est un soin qui demande de la régularité pour obtenir de bons résultats. Pour combler les ongles striés, choisir un soin enrichi en kératine, tel que le Soin ongles neufs Agnès b, au Club des Créateurs de Beauté. Aujourd’hui, certains produits font office de base et de top coat. Posés avant le vernis, ils protègent l’ongle. Posés après, ils le font briller et font durer le vernis. Dans tous les cas, on pose la base en couche fine, en deux coups de pinceau.

Le bon vernis
Pour être up-to-date, choisir un vernis de couleur très sombre ou très vive, avec une finition brillante, c’est beaucoup plus joli. Gris souris, gris métallisé, chocolat noir, le courant ultra dark de ce début de printemps fait de la résistance, mais pour l’été, des couleurs totalement funs arrivent sur le marché. On remarque chez Dior, un orange et un rose très fleur des îles ou plus encore, chez Séphora, des tons qui vont du jaune citron au vert prairie, en passant par le bleu, presque classique ces derniers temps. Question conservation, une astuce, nettoyez toujours le goulot du flacon de vernis pour enlever le liquide séché et éviter ainsi que des dépôts durs ne se collent au pinceau avant de l’appliquer. Rangez vos vernis au frais la tête en bas ou agitez-les régulièrement pour éviter la séparation des composants ou l’épaississement de la matière.

A savoir qu’un vernis, c’est une base de pigments et de polymères (résine de synthèse) à laquelle s’ajoutent toute sorte de composants : des actifs fortifiants, protecteurs et hydratants. Aujourd’hui, ils sont étudiés pour être non-toxiques pour les ongles et les rendre toujours plus brillants, grâce à leur côté plastifiant, qui leur offre l’effet «barrière antichocs» et une adhérence parfaite sur leur surface. Cependant, ils restent très inégaux en matière de résistance face à notre quotidien, fait de vaisselle, de lessive et d’ordinateur. Quelques-uns sortent du lot, le Pure Color chez Estée Lauder qui résiste jusqu’à sept jours sans s’écailler. Idem pour le Vernis de chez Lancôme.

Avant de passer à l’application, enlevez l’excédent de vernis sur le pinceau en le passant à l’intérieur du goulot. En trois coups de pinceau parallèles, on pose ensuite la laque en partant de la base de l’ongle vers la pointe. Dès que la première couche est sèche, on passe à la seconde en gardant à l’esprit que c’est cette couche qui « finit » la délicatesse de votre travail. Nouvelle tendance chez les amoureuses de beaux ongles, la french à l’envers, comme la porte Dita Von Teese. Une manucure ultra glamour qui laisse la lunule à l’air libre et qui demande un exercice de précision. A réserver aux expertes qui recouvriront la base de l’ongle avec une base blanchissante, tout en dessinant un minuscule arc au pinceau à lèvres. Posez votre vernis en évitant cette zone et retouchez au pinceau à lèvres trempé dans le dissolvant, pinceau que vous essuyez consciencieusement dans un mouchoir en papier après chaque passage.

Le top coat, étape finale
Celles qui seraient tentées de zapper le top coat ne devraient pas se laisser aller à cette idée. Rien de tel pour avoir un beau vernis brillant qui dure. Le top coat est tout simplement un vernis transparent et brillant qui protège et sublime l’éclat de la couleur. Résultat : on multiplie par deux la longévité du vernis et on le protège des chocs. Coup de cœur, le Rock Coat de Dior. Une laque fixante effet smocky qui donne un coup de fashion et de glamour à tous vos vernis démodés.

Pour toutes celles qui ne sont pas douées pour ce type d’exercice, qui n’ont pas les ongles adéquats ou sont découragées par le nombre d’étapes à suivre, pas de prise de tête, tous les instituts de beauté proposent désormais des services manucures à des prix tout à fait raisonnables, sans oublier l’application de faux ongles de rêve en gel… On aurait bien tort de se priver de cette pause beauté, qui rend glamour n’importe quelle femme !




Commentaires fermes.