Ralph Lauren : l’école des Beaux-Arts de Paris reçoit l’élite de la mode américaine

C’est un gala d’exception qui s’est déroulé à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris pour célébrer l’engagement de Ralph Lauren dans la restauration de ce lieu de prestige et d’histoire qui a influencé l’art du monde entier.
La Princesse Charlène de Monaco, Catherine Deneuve, les acteurs Lambert Wilson et Alice Taglioni, l’actrice hong-kongaise Chérie Chung, Susan Tolson, l’épouse de l’ambassadeur des Etats-Unis en France ou encore Babeth Djian, la rédactrice en chef de Numéro, autant de personnalités qui avaient fait le déplacement pour assister à une soirée exclusive.
L’événement phare de cette soirée, la présentation de la collection Ralph Lauren pour l’automne-hiver 2013-2014.
Une collection présentée pour la première fois à l’extérieur des Etats-Unis pour mettre en valeur ce parrainage exceptionnel et l’implication de Ralph Lauren dans la sauvegarde de ce patrimoine français.
L’école des Beaux-Arts de Paris, quoi de mieux que ce cadre exceptionnel pour présenter cet autre art qu’est la couture, aujourd’hui. Un parfait mélange des genres… Comme le souligne Suzy Menkes, l’incontournable rédactrice du International New York Times : “C’est très habile de la part de Ralph Lauren d’avoir fait ce défilé à la Dr Jivago. Parce que venir à Paris et faire un défilé à la parisienne aurait été un peu étrange pour lui. Cette façon de faire est assez poétique et cette ambiance russe et en même temps ces robes noires somptueuses, c’est une chose que tous les Français adorent. C’est un mélange vraiment très habile.”

Dans la pittoresque cour de l’Ecole des Beaux-Arts, c’est un diner de gala ultra chic qui avait été organisé, en présence du couturier Ralph Lauren et de son épouse Ricky, ainsi que de ses fils Andrew et David, et de ses fille et belle-fille, Dylan Lauren et Lauren Bush, la petite-fille de l’ancien président des Etats-Unis, George Bush Senior.
Pour David Lauren, se lancer dans ce projet était une évidence : “Il y a tellement d’artistes qui ont débuté leur carrière ici : Matisse, Manet… Ils ont travaillé ici dans ces jardins… Ils ont étudié dans cet amphithéâtre que nous restaurons… De garder vivants ces lieux chargés d’histoire, c’était important pour l’humanité, comme pour notre société…”
Un avis largement partagé par sa femme, Lauren : “Paris est un diamant parmi les autres villes. Il faut obligatoirement faire quelque chose de très élégant. Le show Ralph Lauren de ce soir se mariait très bien à l’ambiance de la ville. Les gens qui sont venus ce soir ont bien répondu et c’était tout simplement magique.”
Un diner qui n’a pas manqué d’attrait pour ses nombreux convives qui n’ont cessé de rendre hommage au talent de créateur de Ralph Lauren, dont Catherine Deneuve : “Pour moi, il est complètement associé… Je ne peux pas penser à la mode américaine sans penser à lui. Il est vraiment au centre de tout ça et c’est une image tellement forte qui ressemble à la fois à l’Amérique de New-York, des choses très sophistiquées et puis une Amérique plus profonde, le Texas, et tout ce qui est un peu sport, chic, élégant…”
Et pour être en parfaite harmonie, la campagne publicitaire de la collection automne-hiver aura la ville lumière comme cadre. Quant au projet de rénovation sponsorisé par Ralph Lauren, il devrait être étalé sur deux ans. Il prend en charge la restauration et la modernisation du bâtiment principal dans le cadre d’une campagne de préservation plus large.




Commentaires fermes.