Le chic griffé Gucci dans nos garde-robes d’hiver

Entre vestiges du passé et prédicats du futur, c’est une nouvelle silhouette tout en douceur que nous propose Gucci pour l’hiver 2016. Cette première collection pour femme signée Alessandro Michele, nouveau directeur de la création, annonce un retour à un certain romantisme pour des modèles qui ont été perçus par le petit monde de la mode comme jeunes et frais.


Premier point fort de la collection, les couleurs, variées et légèrement passées, comme sorties d’anciennes tapisseries, et qui soulignent cette idée de douceur et de romantisme.


Chemisier ou top de dentelle sur jupe large mi-mollet parfois plissée, voilà la silhouette de base, qui alterne avec des robes volantées.


D’emblée, on aime le béret qui va certainement faire son come-back dans toutes les garde-robes. Autre accessoire séduisant : la ceinture au double G, qui se porte également sur ces jupes amples version cuir et pimentée de mousseline transparente.


Le créateur mixe les genres : du masculin féminin ou du féminin masculin.


On retiendra la broderie sur le décolleté plongeant d’une belle robe noire et les nombreuses propositions de manteaux militaires, trenchs et autres pardessus, qui optent même pour une fourrure un tantinet désuète.


Ce qu’on aime : les robes à volants ou plissées, imprimées d’hortensias, qui se retrouvent également sur des combinaisons-pantalons à lavallière dans des tonalités poudrées, tandis que les couleurs douces des fleurs d’artichaut se posent sur des modèles à manches longues au décolleté profond, portés avec d’étonnantes mules en fourrure.


Des mousselines fleuries qu’on a déjà remarquées dans les pages people des magazines sur Charlotte Casiraghi, belle égérie de la marque…
Une collection oscillant entre années 70 et 80, tout en étant résolument tournée vers le futur, jeune et poétique. Tout un contraste !

Images © Gucci




Commentaires fermes.