Pur luxe, le Mandarin Oriental ouvre ses portes…

Ouverture éblouissante du nouvel hôtel de luxe parisien, le Mandarin Oriental.
C’est lors d’une soirée d’inauguration très glamour rue Saint-Honoré que le palace a fait ses premières armes.
Plus de cinq cents célébrités, dignitaires et membres de la haute société parisienne avaient fait le déplacement pour admirer architecture et décoration, sous la houlette de l’architecte Jean-Michel Wilmotte et de l’agence Jouin-Manku pour les bars et restaurants.
Sur le tapis rouge de la soirée, nombre de stars françaises et internationales :
Henri-Jean Servat, Isabelle Morizet, Julie Depardieu, Patrick Poivre d’Arvor… Pierre Gagnaire…
Bruno Frisoni, Mireille Darc, Patricia Kaas, Frank Leboeuf, Aurélie Dupont… pour n’en nommer que quelques-unes.
Ou encore Alain Delon et Liam Neeson qui a apprécié la qualité du service…

Alain Delon et Liam Neeson

Liam Neeson, acteur : « C’est aussi une expérience à faire à cause de l’équipe. Toujours humaine. Ils ne sont pas seulement professionnels, ils sont humains.”

Sybille de Margerie et Edouard Ettedgui

Sybille de Margerie, architecte d’intérieur : “L’expérience c’est en relation avec les émotions. Et je pense que ce qu’on peut donner en plus de tout le confort, de tout le luxe, qu’est en droit d’attendre un client, c’est cette dimension émotionnelle qu’on peut retrouver aussi. Je pense que l’alliance de cette dimension de luxe asiatique et de cette implantation française avec cette culture française, c’est juste un équilibre parfait.”

Le menu de la soirée avait été conçu par Thierry Marx, le Chef et Directeur de la restauration de Mandarin Oriental, Paris.

Thierry Marx

Thierry Marx, chef : « J’ai connu le groupe Mandarin Oriental quand je vivais en Asie, d’abord sur Hong Kong, sur le Japon. Ce que j’aimais avant tout dans ce groupe c’était leur qualité de restauration. Je trouvais qu’ils avaient une démarche extrêmement novatrice et qu’ils ne mettaient pas de conflit entre la tradition et l’innovation. On s’aperçoit que le Mandarin a des valeurs sûres qui sont dans la tradition de l’hospitalité comme on peut la connaître en Asie. On a six plats qui sont des fondamentaux asiatiques que nous servons en Room Service. Et ce soir les clients vont pouvoir les déguster aussi. Ils font partie de l’ADN, de l’âme de ce qu’est l’histoire du Mandarin.”

Parmi les invités, le créateur Kenzo Takada et la pianiste Helene Grimaud ont apprécié l’ambiance musicale assurée par Béatrice Ardisson. Tout était résolument luxe et voici les définitions qui en ont été présentées…

Dominique et Joy Desseigne

Dominique Desseigne : « Et bien d’abord le luxe. Mais en plus du luxe, la magie, les saveurs, les voyages, le confort.”

Mireille Darc

Mireille Darc, actrice : « Paris est une ville tellement belle qu’elle mérite un hôtel aussi beau.”

Blanca Li et Edouard Ettedgui

Blanca Li, chorégraphe : « Le glamour, l’exotisme, la paix, le plaisir et le luxe.”

Ariel Wizman, journaliste : « Le luxe tel qu’il est envisagé de ce côté là du monde a quelque chose de plus doux, de plus somptueux, de plus excitant.”

Frank Leboeuf et son fils Hugo

Frank Leboeuf, footballeur : « Le calme, l’expérience, la sagesse.”
Alexandre Poniatowski : « Le premier hôtel où je suis allé à Hong Kong était le Mandarin. J’ai toujours aimé l’atmosphère, l’ambiance, l’accueil, et on se sentait un peu chez nous, ce qui est d’autant plus important quand on est étrangers de passer quelques jours comme ça.”
Henri-Jean Servat, Journaliste : « Ce que je trouve beau ici, c’est Leboeuf, je trouve que c’est un garçon élégant qui sait faire les choses, il sait bien se tenir. J’espère qu’il va en faire un endroit délicieux et aussi beau que cette soirée laisse présager.”

Pour ce public trié sur le volet, la célèbre chorégraphe Blanca Li a exécuté deux spectacles spécialement créés pour l’occasion, dont une « danse des éventails », symbole du Mandarin Oriental.

Blanca Li

Les invités ont pu assister à un concert exceptionnel de la violoniste virtuose Vanessa Mae.

Vanessa Mae

La Troupe des Acrobates de Guangzhou, venue de Chine, a également proposé des performances aussi spectaculaires qu’inédites sur la scène située au cœur du jardin intérieur de l’hôtel…
Une soirée où le luxe mêlé de poésie a été assuré jusqu’au bout de la nuit…

Voici toutes les photos !




Commentaires fermes.