Christopher Kane, le petit prodige écossais de la mode britannique

Le dernier petit protégé du groupe Kering prend de l’assurance à chaque nouvelle collection ! Christopher Kane, qui travaille en duo avec sa soeur Tammy, propose nombre de nouvelles silhouettes très simples pour l’automne-hiver prochain.
Une simplicité qui joue sur la sensualité avec beaucoup de transparence, et de la couleur : le noir, le rouge et le bleu sont les tonalités qui dominent cette collection de prêt-à-porter, tout comme les accessoires.
Cette saison, on retrouve ces motifs de corps, tout en ombre, qui succèdent à ceux qui avaient déjà fait sensation dans la collection précédente, mais cette fois-ci en application de velours.

On admire la précision de la coupe ajustée de ces tailleurs noirs aux revers de col et de poches en couleur contrastée.


On est séduit par ces modèles de robes de mousseline et de velours dévoré…

Tout comme celles faites de volants tout en transparence…

Les corps enlacés sont également de retour tout en élégance et discrétion sur des ensembles pull et jupe chic ou sur cette robe aux faux airs fifties. Oui, encore une fois, c’est bien la sensualité, voire même la sexualité, qui domine.

Le corps qui est moulé dans des robes tailleurs ou des robes construites avec des bandes de tissus, tout en asymétrie.

Une collection riche en inspiration et en silhouettes qui démontre toute l’implication de l’équipe de Christopher Kane. C’est en 2006 que Christopher Kane a fondé sa marque éponyme, fraîchement émoulu du Central Saint Martin’s College de Londres. Un défi pour un jeune designer écossais considéré aujourd’hui comme le talent à suivre de la fashion week de Londres. Son créneau ? L’innovation, tout en mixant de façon originale les matières, les couleurs et les imprimés. Démonstration faite encore une fois avec ces créations de l’automne 2015.

Images © Catwalking




Commentaires fermes.