Burberry anticipe un ralentissement des ventes

Burberry célèbre la hausse de ses ventes en 2011, mais craint un ralentissement pour 2012.
Le groupe de luxe britannique a enregistré une progression de 21% de ses ventes fin décembre, soit 690 millions d’euros.
La distribution des produits en boutique a augmenté de 23% dans la période précédant les fêtes de fin d’année.
C’est en Chine que la progression est particulièrement remarquable avec une activité en hausse de 30%. De bonnes performances sont également enregistrées en Grande-Bretagne, en France et en Allemagne.
Burberry est prudent sur ses pronostics en ce qui concerne l’année 2012. Il estime que son activité de distribution risque de ralentir de 13 à 14% au second semestre.
Autre exemple de prudence : c’est tout en fermant quatre magasins d’un coté, que le spécialiste du trench-coat en ouvert six autres de l’autre, dont notamment sa boutique amirale à Paris, rue du Faubourg Saint-Honoré. Pour rappel, c’est le flagship à l’enseigne de Burberry le plus avancé en matière de technologie en France.
Aujourd’hui, le groupe de luxe concentre sa réflexion sur l’avenir de ses parfums. Reste à savoir s’il souhaite continuer l’accord de gestion qu’il a avec le groupe français Interparfums.




Commentaires fermes.